DOCUMENT Rédiger en HGEMC – Collège Anceau de Garlande
Aller à…
RSS Feed

20 août 2018

DOCUMENT Rédiger en HGEMC


DOCUMENT Rédiger un texte en histoire, géographie et éducation morale et civique

La question qui demande un développement construit (plus de 10 lignes) nécessite une réponse organisée.

Votre texte est une réponse à une question posée. Il faut donc lire avec beaucoup d’attention la consigne.

 Organiser sa réponse.

 L’introduction – C’est quelques phrases qui présentent le sujet : dire de quoi il s’agit, le situer dans le temps et dans l’espace. Votre introduction s’achève par la question à laquelle vous allez répondre dans la suite du devoir. Souvent, il suffit de reprendre le sujet posé dans la consigne sous la forme de question.

Le développement – C’est votre réponse à la question posée dans l’introduction. Elle doit être organisée et logique et reprendre les connaissances précises du cours (vocabulaire précis, dates précises, personnages précis…). Le correcteur attend que vous sachiez décrire et expliquer le sujet étudié en deux ou trois idées importantes. Le développement s’organise donc en deux ou trois paragraphes, séparés par une ou deux lignes. On change de paragraphe quand on change d’idée.

La conclusion – C’est le résultat de que vous avez étudié précédemment.

 Votre texte doit contenir les informations qui répondent aux questions suivantes : Qui ?  Quand ?  Où ? Quoi ? Pourquoi ?  Comment ?  Quel est le résultat ? 

Les connecteurs logiques (fiche-outil – Éduscol)

À quoi servent-ils ?

 Les connecteurs sont des mots qui marquent un rapport entre des propositions ou entre les phrases d’un texte.

  • Ils jouent un rôle clé dans l’organisation du texte : ils en soulignent les articulations.
  • Ils marquent les relations établies entre les idées par celui qui écrit ou qui parle.

 

JE VEUX Conjonctions de coordination Conjonction de subordination Adverbes et locutions Prépositions + GN
Indiquer l’ordre des arguments dans le discours Premièrement, deuxièmement, d’abord, ensuite, puis, enfin…

 

En premier lieu, en second lieu, d’une part, d’autre part, en conclusion, en fin de compte, en définitive…

Introduire une idée ou une information nouvelle

 

ADDITION

Et De même que, sans compter que, ainsi que Ensuite, voire, d’ailleurs, encore, de plus, quant à, non seulement… mais encore, de surcroît, en autre…
Réfuter l’argument opposé

 

OPPOSITION

Mais, or Bien que, quoique, tandis que, alors que, même si… Cependant, pourtant, toutefois, néanmoins, en revanche, au contraire, malgré tout, certes… Malgré…
Apporter des preuves, des justifications

 

CAUSE

Car Parce que, puisque, étant donné que, comme, vu que, sous prétexte que… Effectivement… En effet, grâce à, en raison de…
Préciser ou illustrer une idée par un EXEMPLE

 

Par exemple, ainsi, en effet, notamment, en d’autres termes, c’est-à-dire, autrement dit, d’ailleurs…
Donner les résultats d’un fait

 

CONSEQUENCE

Donc, et De sorte que, si bien que, de façon que, au point que, tellement…que, si…que… Aussi, finalement, ainsi, voilà pourquoi, c’est pourquoi, par conséquent, tout compte fait…
Indiquer un BUT

 

Pour que, de peur que, de crainte que, afin que… Pour, dans le but de, afin de, en vue de…
Indiquer une CONDITION

 

(HYPOTHESE)

Si, au cas où, en admettant que, pourvu que, à condition que En cas de…
Résumer ou introduire une CONCLUSION

 

Donc Ainsi, en somme, bref, pour conclure, en résumé, finalement, en un mot, en définitive, en conclusion

 

Print Friendly, PDF & Email