Aller à…
RSS Feed

21 mars 2019

CORRIGE TD Pourquoi et comment aménager le territoire (Partie I)


CORRIGE TD Pourquoi et comment aménager le territoire ?  

I / Aménager pour réduire les inégalités croissantes. 

  • Étude de cas: La LGV Sud Europe Atlantique.

 

  1. La ligne à grande vitesse (LGV) Sud Europe Atlantique.

 

Avec 340 km de ligne nouvelle entre Tours et Bordeaux, la ligne à grande vitesse Sud Europe Atlantique est l’un des plus importants projets ferroviaires à l’échelle européenne. L’objectif, en 2017, est de mettre Bordeaux à un peu plus de deux heures de Paris à une vitesse de 300 km/h. La LGV Sud Europe Atlantique prévoit une prolongation vers Toulouse et l’Espagne.

 

  1. La ligne à grande vitesse Sud Europe Atlantique (SEA) prolonge et complète la LGV Paris-Tours existante jusqu’à Bordeaux. Cette ligne sera mise en service en 2017 et permettra de relier Paris en 2 h 05 contre 3h actuellement. Le projet porte sur la construction d’environ 300 km de ligne nouvelle. De Paris à Tours, la LGV existe déjà et les TGV circulent à 300 km/h (en vert) ; le nouveau tracé permettra de relier Tours à Bordeaux Saint-Jean (en bleu) ; des prolongements sont prévus vers Dax, Hendaye, Pau et Montpelier. Par ailleurs, apparaît en rouge l’ancienne ligne qui sera utilisée pour le trafic régional et le fret.
  2. Les régions traversées par la ligne SEA sont : Pays de la Loire et Nouvelle Aquitaine.
  3. Le coût global de ce projet est 7.8 milliards d’euros.
  4. La SNCF, l’État, les collectivités territoriales, l’Union européenne et LISEA, est une entreprise privée qui assure la conception, le financement, la construction, la maintenance et l’exploitation de l’infrastructure jusqu’en 2061 sont les acteurs qui interviennent dans la réalisation de ce projet.
  5. Les avantages de cette LGV sont :
  • À l’échelle des régions traversées de desservir plusieurs grandes villes comme Tours, Poitiers et Angoulême ;
  • À l’échelle du territoire national : rapprocher Paris d’une grande ville du Sud-Ouest français, Bordeaux : deux heures de trajet au lieu de trois actuellement ;
  • À l’échelle européenne, de mieux rattacher le Nord-Ouest de l’Espagne et le Portugal aux centres décisionnels de l’Europe (ce qu’on appelle communément la mégalopole ou dorsale européenne).
  1. Cette ligne à grande vitesse va mettre fin aux inégalités de transport à l’échelle nationale, aux difficultés de mobilité des habitants du Sud-Ouest de la France. Elle permet aussi d’améliorer l’intégration à l’Union européenne du Sud-Ouest de la France et en particulier, de Bordeaux et de favoriser le développement économique de ce territoire.

 

  1. La modernisation de la gare Bordeaux Saint-Jean. Voir le schéma dans le cahier.

 

II / Mise en perspective : les inégalités du territoire français. CT Extraire des informations des documents ; raisonner.

Quelles sont les inégalités entre les territoires français ? Comment l’aménagement du territoire peut-elle les réduire ?

A / Objectifs et acteurs de l’aménagement du territoire.

  1. Il s’agit d’un extrait du livre L’aménagement du territoire écrit par deux géographes Xavier Desjardins et Isabelle Géneau de Lamalière, en 2016.
  2. Texte : « l’aménagement du territoire est l’ensemble des actions menées par l’État et les collectivités territoriales avec des financements de l’Union européenne pour réduire les déséquilibres qui marquent le territoire français ».
  3. Son objectif est d’augmenter la compétitivité des espaces productifs français au plan européen et mondial.

 

  1. Les inégalités du territoire français citées dans le texte.

 

Échelle Inégalités entre
Nationale Paris et les autres villes
Régionale Les territoires ruraux et les territoires urbains
Locale Les quartiers sensibles et le reste de la ville
  1. Les politiques d’aménagement du territoire s’exercent dans trois domaines.

 

Domaine Objectif
Économique Augmenter la compétitivité des territoires
Social Favoriser la mixité sociale pour combattre la concentration de la pauvreté
Environnemental Protéger les patrimoines culturel et naturel
  1. L’Union européenne, l’État et les collectivités territoriales sont les acteurs publics. Les habitants et la société civile (entreprises, associations, habitants) sont les acteurs privés.

 

B / Inégalités et aménagements du territoire national.

  1. La mégarégion parisienne est l’espace qui domine le territoire français. Les politiques d’aménagement du territoire décidées pour réduire les inégalités sont la création de zones de revitalisation des espaces ruraux, les aides à la reconversion pour les régions industrielles anciennes et la politique de cohésion urbaine pour les quartiers prioritaires.
  2. Les espaces frontaliers du Nord, de l’est et la façade méditerranéenne sont les parties du territoire bien reliées à l’Union Européenne grâce à la présence de grands axes de communication.
  3. Paris est un carrefour international majeur dans le réseau de transport. Lille et Lyon sont aussi des carrefours internationaux majeurs. Les principaux ports (Le Havre ; Marseille; Dunkerque ; Saint Nazaire) jouent le rôle d’interfaces maritimes.

 

C / Travail cartographique sur l’organisation du territoire national. Voir le cahier 

Bilan. L’organisation du territoire national. Les métropoles et les axes de transport organisent le territoire français. Paris, la seule métropole mondiale, et les dix autres métropoles, comme Lille, Lyon ou Toulouse, sont placées sur les grands axes de transport, les axes majeurs desservant toujours Paris.

D’autres aménagements de transport organisent le territoire, les principaux aéroports qui sont d’ailleurs situés dans les principales métropoles, et les grands ports comme Saint-Nazaire sur l’Atlantique ou Le Havre sur la Manche. Le territoire français est fortement ouvert au monde, avec ses trois façades maritimes, dont celle de la mer du Nord, et par ses frontières terrestres avec tous ses voisins européens.

Cependant, il existe de nombreux contrastes entre les espaces du territoire national : le centre, très dynamique où se trouve Paris, et la périphérie dynamique de l’Alsace à la Bretagne, s’opposent à des régions en difficultés, industrielles au nord et à l’est ou à dominante rurale, par exemple dans le Massif central.

 

Bilan. L’aménagement du territoire est mené à toutes les échelles. Il tend à réduire les inégalités face au logement, au transport, aux services publics, notamment en milieu rural. Face à la concurrence mondiale, les aménagements stimulent l’économie des territoires. Des métropoles régionales concurrencent des villes européennes grâce aux quartiers d’affaires, aux infrastructures de transport, aux musées. Les aménagements doivent respecter l’environnement. Certains projets suscitent des conflits entre les acteurs (aéroport Notre Dame des Landes).

Face à l’État, les acteurs de l’aménagement sont nombreux. Régions et départements financent des aménagements locaux. L’Union européenne intervient pour réduire les inégalités entre les régions. Des entreprises financent un projet pour prospérer et développer l’économie d’un territoire. Les habitants sont invités à s’exprimer sur la conception des aménagements qui les concernent (débats publics). Mais ils s’opposent parfois à des projets contraires à leurs intérêts.

Les acteurs de l’aménagement ont besoin d’imaginer les territoires du futur. Ils font de la prospective territoriale en écrivant différents scénarios possibles, tout en impliquant les habitants. Cela soulève de nombreuses questions : rôle de l’habitant dans l’aménagement de son territoire, la prise en compte du développement durable, etc. 

Repères géographiques : Connaître le nom des 13 régions métropolitaines.

 Attention ! La région Provence – Alpes – Côte d’Azur devient la Région Sud Provence – Alpes – Côtes d’Azur

Définir le vocabulaire suivant :

  • Aménagement: ensemble des actions et/ou des politiques mises en œuvre pour réduire les inégalités entre les territoires.
  • Collectivités territoriales : communes, départements, régions
  • DATAR (Délégation à l’aménagement du territoire et à l’attractivité régionale) : l’administration chargée de mettre en œuvre la politique d’aménagement du territoire.
  • Décentralisation: transfert des compétences de l’État vers les collectivités territoriales (régions, départements, communes).
  • Interface: zone de contacts et d’échanges privilégiés entre deux espaces distincts.
  • La politique d’aménagement du territoire : l’ensemble des mesures visant à réduire les inégalités à l’intérieur d’un territoire et à renforcer sa compétitivité.
  • Mixité sociale: diversification de la composition sociale d’un quartier pour lutter contre la séparation des habitants selon leur niveau de vie.
  • Mondialisation : la mise en relation des différentes parties du monde sous l’effet de l’accélération des échanges.
  • Territoire: espace vécu et approprié par ses habitants.

 

 

Print Friendly, PDF & Email